Laminectomie : Comment se déroule l’opération ?

20 Minutes vos images » Bien-être » Laminectomie : Comment se déroule l’opération ?
laminectomie cervicale

La laminectomie cervicale est une opération médicale de plus en plus courante de nos jours. Mais comment se déroule t-elle exactement ? Focus sur les détails importants.

La consultation 

La laminectomie cervicale est une opération chirurgicale qui permet de pallier au rétrécissement du canal dans lequel cheminent la moelle épinière et les nerfs. Elle consiste alors à élargir le canal cervical afin de soulager les cervicalgies liées à la compression des nerfs ou de la moelle épinière. Avant de faire une laminectomie cervicale, il est indispensable de passer d’abord en consultation pré-chirurgicale. Et au cours de cette consultation le médecin traitant étudie les symptômes de la myélopathie. Lorsqu’une IRM montre une souffrance médullaire trop prononcée, il demande de passer à la laminectomie. Ce qui permet d’éviter une dégradation ultérieure du canal cervical. A cette consultation, le médecin réalise également des analyses pour connaître l’identité sérologique du patient. Ce qui lui permet de prendre les bonnes décisions en cas de complications chirurgicales.

laminectomie cervicale

 

Le déroulement de la laminectomie 

La laminectomie se réalise au bloc opératoire sous anesthésie générale. Lors de cette opération, le patient est couché confortablement à ventre plat, la tête serrée dans un étau. On réalise ensuite une incursion le long de sa nuque en quittant la base du crâne. Le médecin écarte les muscles cervicaux et expose les lames vertébrales. Et grâce à une fraise motorisée on retire les lames des différentes vertèbres afin de décompresser les nerfs. Le chirurgien réalise de nombreuses fractures guidées afin d’augmenter l’orifice du canal cervical et libérer la moelle épinière. Dès que la moelle épinière est entièrement libérée, l’incision réalisée est bouclée par un drainage. Cette opération permet de pallier les conséquences d’un canal cervical étroit. Après, le médecin pose les agrafes et procède à une suture de La zone incisée et ensuite un pansement. 

Les étapes post-opératoire 

Une fois l’intervention chirurgicale terminée, le protocole de la laminectomie cervicale exige que l’on porte au patient un collier mousse les 30 premiers jours. Cela lui permet de canaliser et de soulager la douleur. Ensuite il doit associer la prise de plusieurs antalgiques pour calmer les douleurs au niveau des vertèbres. Dès le second jour après l’opération, le drainage est retiré et des pansements sont réalisés chaque trois jours afin de faciliter la cicatrisation. Après deux semaines, l’infirmier retire les agrafes et les fils. Parfois, il peut arriver que le patient affiche toujours des déficits sensoriels et moteurs après la laminectomie. Pas la peine de s’inquiéter, c’est un fait qui revient généralement à la normale après quelques jours. Et si c’est pas le cas, une rééducation systématique est demandée. Parfois, certains patients âgés n’arrivent pas à retrouver l’intégralité de leur réflexe mais ils s’en sortent avec un grand soulagement des douleurs cervicales.

En définitive, la laminectomie cervicale permet de venir à bout des cervicalgies créées par un canal cervical étroit. Elle se déroule au bloc sous anesthésie générale et consiste à élargir le canal et décompresser les nerfs. 

Laminectomie : Comment se déroule l’opération ?
Retour en haut