Que faut-il savoir sur le spondylolisthésis ?

» Bien-être » Que faut-il savoir sur le spondylolisthésis ?
Douleur du dos

L’homme ne peut être pleinement heureux sans une bonne santé. Malheureusement, plusieurs maladies dont le spondylolisthésis sont de nature à assombrir son bien-être. Il s’attaque aux vertèbres lombaires et peut prendre différentes codifications en fonction de la région où il se manifeste sur l’épine dorsale. En effet, il existe plusieurs variétés de cette maladie et chacune est associée à des causes spécifiques. 

Que cache le terme spondylolisthésis? 

Ce terme peut se définir comme le glissement d’une vertèbre lombaire. Généralement, il s’agit d’un déclassement entre les enchevêtrements naturels de l’épine dorsale. Il s’en suit donc des douleurs au niveau de la région où se situe la rupture et dans tout le dos. Toutefois, l’intensité de la douleur dépend de la phase du mal. Le spondylolisthésis évolue suivant quatre phases de gravité croissante dont la dernière est caractérisée par la chute de la vertèbre dans le petit bassin. Par ailleurs, il existe plusieurs variétés de ce mal de dos

Les différentes variétés de spondylolisthésis 

Fondamentalement, on distingue trois variétés de spondylolisthésis :

  • Le spondylolisthésis par lyse isthmique ;
  • Le spondylolisthésis lombaire dégénératif encore appelé spondylolisthésis arthrosique ;
  • Le spondylolisthésis lombaire dysplasique (qui est moins fréquente que les précédentes).

Elles sont fonction de la zone dans laquelle le glissement a lieu. 

Comment identifier un spondylolisthésis?

Pour identifier le spondylolisthésis et savoir le type de spondylolisthésis dont vous souffrez, il suffit de faire la radiographie de la colonne vertébrale. Pour pousser l’évaluation plus loin, vous pouvez faire un scanner de l’épine dorsale pour voir la rupture de l’isthme ou une électronographie. Cette dernière vous permet de connaître l’état des muscles et des nerfs qui leurs sont reliés. Vous pouvez également envisager une imagerie par résonance magnétique de la colonne vertébrale pour une bonne vue des nerfs comprimés. 

Douleur du dos

Les différentes causes du spondylolisthésis 

Chacun des différents types de spondylolisthésis est associé à des causes spécifiques données.

  • Le spondylolisthésis lombaire par lyse isthmique est causé par la fréquence d’activité mécanique sur la colonne vertébrale. Cela conduit à une rupture de l’isthme, canal osseux réunissant une vertèbre à l’autre ;
  • Le spondylolisthésis lombaire dégénératif ou spondylolisthésis arthrosique comme le désigne d’autres spécialistes, est provoquée par une arthrose des articulations ;
  • Le spondylolisthésis lombaire dysplasique est causé par une anomalie au niveau de la dernière vertèbre lombaire.

Cela dit, la dernière est la moins fréquente et très souvent d’origine innée. Cependant en ce qui concerne les manifestations, elles ont une chose en commun : la douleur.

 Les manifestations du spondylolisthésis 

Le spondylolisthésis est une maladie dangereuse. Il se manifeste les premiers jours par des douleurs lombaires, des maux de dos, la névralgie du nerf sciatique, etc. Il peut entraîner la compression ou la rupture des nerfs du cul-de-sac dural conduisant parfois à des troubles des sphincters ou à une constipation. À un stade avancé, le spondylolisthésis peut entraîner la paralysie partielle au niveau du genou ou encore la paralysie complète. 

Le spondylolisthésis lombaire est une maladie plutôt répandue dans le monde. Il touche en moyenne 4 à 8 % de la population et s’observe surtout chez les athlètes professionnels qui côtoient chaque jour des gestes de rotation de l’épine dorsale. Quant au spondylolisthésis lombaire dysplasique, il frappe le plus souvent les jeunes personnes.

Que faut-il savoir sur le spondylolisthésis ?
Retour en haut