Quels sont les masques japonais les plus célèbres ?

20 Minutes vos images » Mode » Quels sont les masques japonais les plus célèbres ?
masque oni

L’histoire du Japon et des masques remontent à des siècles en arrière. Depuis les temps anciens, les légendes japonaises étaient représentées par des masques. Ces accessoires se déclinent sous plusieurs modèles et font partie de la culture japonaise des temps anciens à aujourd’hui. Aussi, chacun d’eux à une histoire et une tradition.

Le masque ONI

Les Japonais représentent les Oni comme des créatures aux cheveux à l’allure sauvage et désordonnée. Aussi appelés Yokai, ce sont des êtres maléfiques que l’on retrouve en errance dans le monde des esprits. Ce sont des masques emblématiques du Japon qui sont souvent portés sur des scènes de théâtre nô. Les acteurs qui arborent ces masques jouent le rôle de la divinité Oni. Dans le théâtre nippon, le masque oni est similaire au style de masques hannya. Ils peuvent être portés lors d’un festival ou pour faire du cosplay.

masque oni

Le masque DAIKIJIN

Il s’agit d’une autre version du oni masque. Il se caractérise par un visage blanc avec sur ses tempes, deux cornes. On le reconnaît également par ses yeux dorés ainsi que son nez énorme. Le masque est également doté d’une grande bouche ouverte par laquelle on peut observer deux de ses crocs.

Il est souvent porté lors de certaines cérémonies, fêtes ou encore festivals. En effet, les adeptes du shintoïsme portent le masque Daikijin lors des cérémonies qu’ils organisent. Lors de certains festivals par exemple, ce masque est porté dans l’objectif d’éloigner les mauvais esprits.

Le masque de renard Kitsune

Aujourd’hui un accessoire nippon indissociable de la culture populaire nippone, le Kitsune masque japonais est souvent peint aux couleurs du soleil levant, le blanc et le rouge. Il apparaît le plus souvent dans les animés, les mangas et l’art japonais en général. Rappelons que le Kitsune est un esprit japonais fantastique et mythologique.

Il est souvent associé à de nombreuses légendes urbaines. En dehors du fait que le renard soit un des éléments symboliques de la culture japonaise tout comme les portes torii et le sabre katana, il est étroitement lié aux pratiques religieuses de la religion Shinto. De fait, pour incarner ce dieu japonais, le masque oni kitsune est la solution idéale.

Le masque Namahage

On reconnaît le masque Namahage par une caractéristique qui lui est spécifique. Il s’agit notamment de sa chevelure sauvage. En plus de sa chevelure longue en désordre, le masque à une couleur rouge vif. Il est également doté d’une dentition carrée et non tranchante.

Il est porté lors du festival Namahage qui est organisé chaque janvier, plus précisément le 15 janvier de chaque année. Précisons que ledit festival est organisé dans la préfecture d’Akita. Après avoir porté le masque oni Namahage, les personnes se dirigent vers les villages. Une fois sur les lieux, ces derniers incitent les enfants non seulement à aider leurs parents, mais aussi à bien étudier.

Outre les 4 précédents masques, bien d’autres masques sont également utilisés et ont une certaine célébrité au Japon. C’est le cas du masque de Hyottoko, du masque de Tengu et du masque de Kappa.

Le masque de Kendo quant à lui n’a rien à voir avec le monde des monstres ou bêtes fantastiques, mais c’est une armure qui protège généralement le visage, l’épaule et la gorge des pratiquants de Kendo.

Quels sont les masques japonais les plus célèbres ?
Retour en haut