Quelles sont les spécificités d’une robe chinoise ?

» Mode » Quelles sont les spécificités d’une robe chinoise ?
Robe chinoise rouge et dorée

La robe traditionnelle chinoise appelée Qipao en français est un vêtement tendance et qui fait partie intégrante de la mode occidentale. Elle se distingue des autres robes, en raison d’un certain nombre de détails qui lui sont propres. Focus sur les spécificités d’une robe chinoise.  

La coupe de la robe 

À l’origine dans la culture chinoise, la robe traditionnelle chinoise était longue, ample avec des manches relativement larges. Elle couvrait tout le corps, et laissait apparaître essentiellement les chevilles, les orteils et les mains. Avec le temps, la robe chinoise s’est totalement modernisée.

Aujourd’hui, la plupart des coupes sont droites, près du corps, et surtout courtes. Les longues manches évasées sont remplacées par des manches courtes et certaines robes chinoises en sont totalement dépourvues. Sur le côté ou à l’avant, il y a des fentes pour faciliter les mouvements. Un petit tour dans les boutiques en ligne vous permettra de découvrir les modèles de robes chinoises courtes les plus en vogue actuellement. 

Robe chinoise

Le col 

Une autre particularité de la robe chinoise, et certainement la plus évidente est le col. En effet, il est impossible de parler de robe chinoise sans évoquer le célèbre col mandarin. Toutes les robes traditionnelles chinoises sont cousues avec un col droit, qui épouse parfaitement la forme du cou. Il fait office de collier et permet de mettre en valeur le cou sans avoir à ajouter de bijoux. Généralement, le col mandarin est haut de deux à six centimètres. Sur certaines robes chinoises, il est discret, mais assez visible pour accentuer le côté sexy.

La qualité du tissu 

En Chine, une attention particulière est accordée à l’élégance de la femme. Ceci se ressent dans leurs vêtements qui sont raffinés et qui sont conçus avec des matières chics et class. Ainsi, la robe chinoise est souvent en soie, pour répondre à ce besoin d’élégance et de douceur de la femme chinoise. C’est une matière fluide et noble, qui procure une allure distinguée. Le satin est aussi une autre matière de tissu utilisée pour la couture des robes traditionnelles chinoises. Tous ces tissus sont généralement brodés pour accentuer la prestance de la robe chinoise, qu’elle soit courte ou longue. 

La couleur 

Les robes chinoises peuvent être déclinées en plusieurs couleurs, mais chacune d’elle a une signification qu’il faut associer au contexte dans lequel la robe est portée. Toutefois, la couleur la plus usuelle de ce vêtement est le rouge. Pour cause, en Chine, le rouge symbolise la joie, le bonheur, la richesse. Une robe chinoise rouge peut en conséquence être portée en toute occasion. Il faut préciser que, quelle que soit la couleur, les robes traditionnelles chinoises ont toujours des motifs fleuris qui sont imprimés sur le tissu.

Les nœuds 

Les fermetures des robes chinoises sont assez particulières. Elles sont constituées de petits boutons faits en tissus et ayant des formes singulières. Ces boutons sont appelés nœuds « pankou » et servent d’attaches à la robe. Vous pouvez les apercevoir au niveau de l’encolure à l’avant ou à l’arrière de la robe. Ils sont personnalisables en diverses formes et il n’y a pas de nombre fixe à installer sur une robe chinoise. 

Quelles sont les spécificités d’une robe chinoise ?
Retour en haut